4 règles d’or pour sécuriser son vélo


Utiliser un antivol de qualité
Les antivols les plus efficaces sont ceux en forme de “U”. Même un mauvais U vaudra toujours mieux qu’un bon câble.
Retrouvez le test des antivols, réalisés par la FUB.

 

Toujours cadenasser son vélo
Même pour une courte durée : un antivol fixe (ou de cadre) permet dans ce cas de verrouiller la roue arrière du vélo sans perdre de temps.
Même à l’intérieur : un vol sur deux a lieu à domicile (cave, garage, hall d’immeuble, etc.).
Contrairement aux idées reçues, beaucoup de vols sont commis en plein jour, dans des lieux passants ; le voleur utilise un outil discret ou il prétend qu’il a perdu la clé de l’antivol.

 

Attacher le cadre et la roue avant à un point fixe
Attachez le cadre et si possible la roue avant (plus facile à voler) à un point fixe. Accrochez votre antivol de préférence en hauteur (à 50 cm minimum du sol), serrure de l’antivol vers le bas.

 

Faire marquer son vélo avec un système d’identification
Metz à Vélo propose le marquage Bicycode, qui consiste à graver sur le cadre du vélo un numéro unique et standardisé, référencé dans le Fichier National auquel la police nationale à notamment accès. Il permet la restitution des vélos à leurs propriétaires en cas de vol.

 

 

Retrouvez toutes les informations détaillées sur le site de la FUB (Fédération française des Usagers de la Bicyclette) : Antivols, les 4 règles d’or

 

 

En cas de vol de vélo – que faire ?

Vous pouvez diffuser une photo de votre vélo sur le groupe Facebook dédié ” Vélos volés région Lorraine